FACTEUR POSITION

La prise en compte du facteur POSITION, primordiale tout  au début des enchères, doit évoluer au fur et à mesure de leur déroulement en fonction de l'attitude de l'adversaire. Par rapport à la main du déclarant, une force détenue par l'adversaire de gauche constitue un danger alors qu'elle sera un élément de réévaluation si elle est à droite. La raison n'a rien de mystérieux :

-   il y a fort peu de chances de réussir une impasse  lorsque la force restante est détenue par l'adversaire de gauche

-     -   il y en a par contre beaucoup lorsque la force restante est détenue par l'adversaire de droite

 Exemple : Ouest donneur :  

 

ª

864

 

Ouest

Nord

Est

Sud

©

D632

1 §

-

-

X

¨

D87

-

2 §*

-

3 SA

§

AV6

-

-

-

 

ª

RV5


  N
 O      E
  S

ª

10972

 

 

 

 

©

R109

©

85  

 

 

 

 

¨

AV9

¨

642 

2 §* = 7/9 PH sans couleur 5ème

Sud  aboutit à 3 S.A.

Ouest entame le 10 de § pour le 6 du mort et le Roi d'Est.

Sud fournit la Dame. Elle ne lui sert à rien, A V sont au mort.

 

§

10982

§

R754 

 

ª

AD3

 

©

AV74

¨

R1053

§

D3

 

Est contre-attaque du 10 de ª. Sud fournit la Dame. Ouest prend du Roi et poursuit du 9 de § pour le Valet. Sud attaque maintenant les © en jouant le 2 du mort. Est fournit le 8, Sud passe le Valet.

L'impasse échoue. Ouest  poursuit du 8 de § pour l'As du mort. Sud défausse le 4 de ©. Trois tours de © suivent, la main restant au mort.  Après quoi le 7 de ¨ est joué du mort. Est fournit le 2 et Sud le 10.

Ouest prend du Valet et contre-attaque du 5 de ª pour le 8 du mort et le 9 en Est. Sud laisse passer.

La suite ne présente guère d'intérêt. En fin de coup Sud a invoqué sa malchance. Et non, la chance n'a rien à voir, il n'a pas été présent à la table. Il a pêché peut être par gourmandise si ce n'est par manque de considération vis à vis de l'adversaire.
Reprenons la donne en la modifiant légèrement : 

 

ª

864

 

sud

Ouest

Nord

est

©

D632

 

 

2¨*

1 §

¨

D87

X

-

2 § 

-

§

AV6

3 §

-

3 SA

-

ª

10942

 

N
O      E

S

ª

RV5  

-

-

 

 

©

85

©

R109  

 

 

 

 

¨

642

¨

AV9

 

 

 

 

§

R754

§

10982   

 

 

 

 

 

ª

AD3

 

 

 

 

 

©

AV74

 

 

 

 

¨

R1053

 

 

 

 

§

D3

 

 

 

 

Il n'y a pas d'entame qui puisse battre le contrat.

Pour bien saisir ces notions de force à gauche ou de force à droite, disons que déjà néfastes en politique où des gens de même nature s'opposent pour des inepties, au Bridge elles sont   encore plus nuisibles si l'on ne tient pas compte du danger que représente une force détenue par le flanc gauche.

 En bref, on dévalue  lorsque le pouvoir (la force) est à gauche et l'on réévalue lorsqu'il est à droite. Inutile cependant de voir une quelconque allusion politique dans ce propos. Il en est ainsi parce que le jeu se déroule dans le sens des aiguilles d'une montre. Le jour où l'on changera de sens le danger viendra de la droite.

 Le but des enchères est de déterminer avec le plus d'exactitude possible la force combinée de son propre camp, toutes valeurs confondues et ce afin d'envisager le meilleur contrat.Si on sait exploiter ce facteur position,  on peut "pousser" un contrat si la force est manifestement à droite. Dans le cas contraire, il faudra faire preuve de prudence, d'une grande prudence  !

 Exemples basés sur une évaluation en PHD :

1/-

 Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

ARD976

 

 

        N      S

ª

V32

ª*

-

4 ª*

-

©

5

©

RV876

-

-

 

 

¨

8

¨

RV543

 

 

 

 

§

D10983

§

RV

 

 

 

 

 2 ª* = bicolore  ª /¨  ou ª/§  de 12/14 PH   -    4 ª* = il ne sert à rien de bavarder davantage. Le soutien direct au palier de quatre exclut la présence d'as. Sur le plan enchère, la main de Nord peut paraître peu folichonne. à ceux qui voient un verre toujours à moitié vide et belle à ceux qui voient toujours un verre à moitié plein. Faut-il ouvrir ou passer ? simple question de tempérament.

  

2/-

Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

2

 

 

        N     S

ª

87

1 ©

-

2 §

-

©

RDV876

©

A9432

2 ¨

-

4 ©

 

¨

AD1054

¨

8

 

 

 

 

§

6

§

RD1098

 

 

 

 

12 PH concentrés dans un bicolore 6/5. L'ouverture s'impose.

 

 3°/-

 Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

1082

 

 

        N    S

ª

ARD976

1  ©

-

1 ª

-

©

AR987

©

5

¨

-

3 §

 

¨

A1054

¨

8

3  ª

 

ª

 

§

7

§

DV1098

 

 

 

 

Onze  PH bien faits, concentrés dans un bicolore. Il vaut mieux ouvrir. Question de tempérament.

 

4°/-           

Nord  donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

1082

 

 

        N           S

ª

ARD976

1 ©

-

ª

-

©

AR987

©

5

2 ¨

-

§

-

¨

A1054

¨

8

3 ª

-

§*

-

§

7

§

DV1098 

4 ©

-

4 SA

 

Sud, temeraire, envisage un chelem

5 ©

-

6 ª.

 

  Le chelem n'a rien de délirant. Il a autant de chances de réussir que de chuter.

 

5/

Nord  donneur Passe

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

2


 
N     S

ª

976

Passe

1ª

-

4 ª

©

AD10987

©

R65

-

-

-

 

¨

R10

¨

AV972

 

 

 

 

§

6543

§

98

 

 

 

 

 

Lors d'un match opposant une équipe de "jeunes experts" à quatre vieux briscards, le jeune expert assis en Nord en salle fermée ayant estimé la main trop belle pour être ouverte d'un deux faible et trop vilaine pour une ouverture de 1©, décide de passer. Mal lui en prit. Est  ouvre de 1 ª et Ouest bondit à 4 ª. Nord est au pied du mur. Doit-il laisser jouer 4 ª ou envisager une défense à © ? Débarquer à 5 © c'est  courir le risque d'en prendre comme aux quilles. Les enchères n'étant pas encore terminées, il ne sait rien sur la force de l'ouvreur. C'est à dire, la force située à sa gauche.

Un nouveau passe s'impose. L'adversaire réalise tranquillement 4 ª + 2.

Dans l'autre salle le briscard assis en Nord, pour lequel une telle main mérite un réveil au milieu de la nuit, ouvre de 1 ©.  Et voici ce qu'il arriva : 

 

Nord  donneur Passe

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

2


 
   N     S

ª

976

1 ©    

1ª

2 ©

4 ª

©

AD10987

©

R65

5 ©

X

-

-

¨

R10

¨

AV972

-

 

 

 

§

6543

§

98

 

 

 

 

 

Entame l'As de ª pour la Dame en Ouest et le 2 du mort. Est poursuit du 3 de ª pour le 10 en Ouest. Nord coupe, purge les atouts avec As et Dame de © et attaque les ¨.

1ère bonne nouvelle : les atouts sont partagés 2/2.  Roi de  ¨, et impasse à la Dame. Elle réussit.

As de ¨ et 2ème bonne nouvelle, la Dame s'écrase. Après avoir défaussé 3 § on concède le dernier et on marque 850 dans la bonne colonne. Fortuna audacem adjuvat, dit le dicton. .

 

6°/- Le coup est réel. Il s'est présenté lors d'une finale par paires Honneur et les enchères ont été tout autres

 

- en salle ouverte

 Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

2


 
    N       S

ª

976

2 §*

-

2 ¨

-

©

ARDV1062

©

987

2 ©

-

©

-

¨

A10

¨

RV986

4 §*

-

4 SA*

-

§

643

§

AD

6 ©

-

-

-

    2 §* = fort indéterminé     4 §*= asking bid  à §      4 SA * = As de §

 

 - en salle fermée, en Nord était assis un joueur assez farfelu dans ses déductions. Bien qu'il ne soit pas nécessaire de sortir de Polytechnique pour ouvrir cette main de 2 § fort indéterminé (ou autre convention), notre expert en Nord décide de passer avec son monument !: Après quoi, les annonces prennent la tournure suivante :

        Nord                    Est              Sud           Ouest

Passe !                1 SA            passe       2 ©* ( = Texas ª )

 X                        2 ª              passe       4 ª        

 X                         -                      -           -                        

 

Le contrat chuta de 2 levées. Comparé aux 6 © de l'autre salle, le résultat se solda par la perte de quelques IMP. Nord expliqua en fin de coup que son passe initial était psychologique  et que son contre final était  optionnel. Trente ans sont déjà passés, ou à peu près, et je ris sous cape lorsque le hasard me fait rencontrer ce farfelu d'antan. Il a vieilli comme tout le monde. Il est toujours aussi sympathique mais aussi toujours aussi farfelu. Du Bridge il n'a appris que les règles mais pas la manière de les appliquer. Son classement s'est amélioré, il est classé en 2ème série mineure et beaucoup d'autres joueurs sollicitent son avis qu'il donne d'ailleurs avec un ton doctoral en expliquant la manière psychologique d'interpréter la signification de telle ou telle autre enchère.

 

7/- variante sur le thème précédent:

Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

ARDV1062


 
N     S

ª

9754

2 ¨*

-

2 ©

-

©

 

©

987

2 ª *

-

4 ª *

-

¨

AD2

¨

R9863

-

-

 

 

§

643

§

2

 

 

 

 

  
2 ¨* = forcing de manche. Nord réalise 12 levées en coupant 2 § au mort. Est-il possible de demander ce chelem? En théorie, on peut y arriver par des asking bids

 

Nord donneur

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

ARDV1062


 
  N     S

ª

9754

2 ¨*

-

2 ©

-

©

-

©

987

2 ª *

-

3 ª

-

¨

AD2

¨

R9863

4 § *

-

4 ©*

-

§

643

§

2

5 ¨*

-

5 ª *

-

 

6 ª

-

-

-

2 ª *  = Couleur autonome

  4 § *  = asking bid à §

4 ©*  = singleton ou Roi de §

5 ¨*  = asking bid à ¨

             5 ª *  = singleton ou le Roi

 

Tout cela n'est que théorie. On peut y songer seulement si on ouvre de 2 ¨. Sur toute autre ouverture on s'arrêtera tout sagement à la manche.

 

retour