PROBABILITES ET IMPASSES - CARTES CLE

Lorsqu'il ne manque qu'une seule "carte-clé", il est inutile de plonger dans un abîme de réflexion. L'on recourt aux règles que l'on vient d'apprendre et on n'en parle plus.

Lorsqu'il en manque deux, il est bon de réfléchir plus longuement sur la manière de traiter la couleur.

Il n'est pas indispensable d'être féru en statistiques pour jouer correctement. Il serait plus que barbant d'avoir à calculer à chaque donne ses chances de réussite.

Sans devoir tout assimiler, il faut néanmoins connaître les situations les plus courantes

 

IL MANQUE LE ROI ET LE VALET ;

-       avec As et Roi, il n'est pas faut être particulièrement doué pour savoir ce qu'il reste à faire

-       sans As ni Dame on  prend  la précaution de jouer une petite carte vers le Roi. Bien que le pourcentage de répartition 1/1 du résidu se monte à 52 % il ne coûte rien de prendre une précaution supplémentaire

-       sans le Roi ni la Dame, il n'y a rien d'autre à faire que tirer l' As

-       sans Roi ni Valet ou le 10 on tire l'As à moins que des enchères adverses en aient indiqué la place. Encore faut-il que le diagramme s'y prête

 

1°/- Si le Résidu est de 2 cartes: (on détient par conséquence 11 cartes)

-       Après une ouverture en Ouest, Nord joue le contrat de 4 ª

ª AD10652

Nord / Sud :

98743

-       Par son ouverture, Ouest a indiqué la possession de 12/13 PH. Il y en a 27 dans la ligne N/S. Il serait irréfléchi de tirer l'As en tête. On attaque donc  de Sud vers Nord et

-       si Ouest fournit le Roi, le coup est réglé

-       si Ouest fournit le Valet, on fait l'impasse au Roi et on laisse aux experts en calculs le soin de se plonger dans des abîmes  de réflexion

 

Par contre avec un diagramme du type suivant :

ª A109872

Nord / Sud :

D6543

         il n'y a rien d'autre à faire que de tirer l'As. Si les 2 honneurs sont dans la même main, on en concède un. Seul le partage 1/1 permet de réaliser 6 levées.

 

 

   2°/- Si le Résidu est de 3 cartes (on détient 10 cartes)

-       la répartition 2/1  se vérifie 78 fois sur 100

-       la répartition 3/0 se vérifie  22 fois  sur 100

-       s'il manque le Roi, l'impasse s'impose

-       s'il ne manque que la Dame, on commence par tirer l'As (ou le Roi) en coup de sonde.

-       si l'un des adversaires ne fournit pas, l'on déduit comme La Palisse que la Dame est 3ème et que pour la capturer il faut disposer de la fourchette nécessaire

-       s'il manque par contre la Dame et le 10, il faut manier la couleur avec attention

 

Il manque  D106

En Nord  : A97542

en Sud  RV83

         Statistiquement un résidu de 3 cartes, est plus souvent réparti 2/1 que 3/0. Que va-t-il se passer  si on commence par  tirer le Roi ?

-       si tout le monde fournit, on revient à La Palisse

-       si Ouest ne  fournit pas, on mérite le titre de saboteur

 

         L'As est par conséquent la carte à tirer en premier.

-       si Ouest ne fournit pas, on capture la Dame

-       si: Est ne fournit pas. Manque de chance, il  faudra bien concéder une levée. :

         Tirer le Roi  en premier ne sert à rien. Au tour suivant Ouest couvre le Valet et libère son 10.

 

A titre d'exercice, voici le diagramme précèdent légèrement modifié :          

  Il manque  D10

En Nord  : AV7542

en Sud  R983

Quel honneur  tirer en premier si on doit réaliser toutes les levées  _________?

Statistiquement un résidu de 4 cartes, est réparti

-          - 3/1 - 50 fois sur 100

-          - 2/2 - 40  "

-          - 4/0 - 10  "    

Par conséquent

-       s'il manque le Roi, l'impasse s'impose

-       s'il ne manque que la Dame, on  tire  As et Roi à moins qu'un adversaire ne défausse auquel cas on fera l'impasse, si possible.

-       s'il manque la Dame et le Valet, il est utile de se souvenir  qu'en anglais le Valet s'appelle "knave" et qu'en même temps ii désigne un 

-       Pour ne pas faillir à sa renommée le Valet réserve  à ceux qui n'y font pas tellement cas quelques "knavery" assez coûteuses

 A retenir

-          - qu'avec 9 cartes on ne fait pas d'impasse à la Dame, à moins que l'adversaire n'ait pas fait tout pour en signaler la place

-          - qu'une Dame acoquinée à un Valet n'ayant en principe  rien de bon, tout  joueur  doit  traiter ce couple avec  une très grande méfiance.

 

 Exercice :      

 R103

Nord/Sud 

A97654

Question : quel Honneur tirer en premier et pourquoi ?

Réponse  : l'As, comme de bien entendu

-       si les 2 adversaires ne fournissent que des petites cartes,  on continue du Roi

-       si Est fournit l'un des 2 honneurs (Dame ou Valet), on fait l'impasse à l'autre honneur.

Après avoir tiré l'As on continue du 4 et si Ouest fournit on passe le 10.

Le fait de voir apparaître un honneur ne signifie point qu'il est obligatoirement singleton et que l'impasse à l'autre honneur  manquant va réussir.

Il faut adopter cette ligne de jeu parce que deux cartes-clé ne seront ensemble  et doubleton  que  13,3 fois/100 alors que les chances d'en trouver une singleton se montent à 25 %.

 

3°/- Si le Résidu est de 5 cartes (on détient 8 cartes)

-       la répartition  3/2  se vérifie  68 fois sur 100.

-       la répartition  4/1  se vérifie  28    "

-       la répartition  5/0  se vérifie    4    "

-       s'il ne manque que la Dame, l'impasse s'impose

On tire l'As (ou le Roi) en coup de sonde. Le choix de cet honneur étant fonction de la main où ils se trouvent.

Il ne serait pas opportun de détruire la fourchette qu'ils forment pour la capture de la Dame.

Parfois la possibilité existe d'orienter cette impasse d'un côté ou de l'autre. Il n'y a pas de recette pour savoir quel honneur tirer en premier.

 

Un chasseur d'ours sait qu'une fois caché derrière un arbre, on se penche une fois à gauche, une fois  à droite et on attend l'apparition de l'ours.

Ensuite, on épaule et  on tire avec la certitude de faire mouche. L'histoire est tellement vieille qu'elle ne prend plus. Les plus malins ont des parades infaillibles.

Lorsqu'ils jouent contre un chasseur d'ours, celui qui détient la Dame s'arrange pour lui montrer son jeu après avoir pris le soin de la cacher sous une autre carte.
Un des mes amis bridgeurs, surnommé le "kleptomane du bridge",  avait la très fâcheuse habitude de plonger dans les jeux des adversaires.

Après les avoir bien photographiés, il les invitait à les cacher parce que cela lui enlevait tout plaisir de jouer.

Il se livrait ensuite à des impasses larges et aérées qui forçaient  l' admiration. Jusqu'au jour où un adversaire s'en aperçut.

L'histoire est vraie et se passe en Algérie. A l'époque j'étais très jeune et assez naïf. On jouait à 20 centimes le point  et les gains des uns ou des autres étaient versés dans une cagnotte commune.

En fin d'année, on s'en servait pour passer une  soirée au restaurant en compagnie de nos femmes.

Il n'y avait donc aucune intention de tricherie lorsque   nous prêtant aux manigances de notre chasseur, nous décidâmes de lui rendre  la monnaie de sa pièce.

Nos soirées se passaient dans la gaîté et le fou rire. Chacun dévoilait ses stratagèmes.

Et peu à peu notre kleptomane finit par se corriger tout en prétendant qu'il n'avait aucun besoin de regarder dans les mains des adversaires pour capturer une Dame.
Son principe, disait-il en anglais, était infaillible, I play for the Queen to lie over  the jack. La Dame suit toujours le Valet, sauf la Dame de
© qui précède le Roi.

Les vicissitudes de la vie nous ont séparés. Un demi-siècle s'est écoulé et nous nous sommes perdus de vue. Je suis resté stupidement attaché  à son principe.

Je l'applique, en partie libre où les cartes sont souvent mal battues, lorsque la solution technique ne me parait pas évidente. Quand je suis en veine, cela réussit 2 fois sur 3.

Il est évident que si la malchance me poursuit, cela échoue 3 fois sur 3.

 

 En guise d'exercices :

 

a/-    

 En Nord  : A1093

N - S

en Sud  RV82

 - si l'adversaire est resté muet, on applique le  principe de mon ami. On commence par  tirer l'honneur qu'accompagne le Valet.

- si la Dame tombe, inutile de faire un dessein. Si elle ne tombe pas, on fait l'impasse.

-  si l'adversaire a cru bon devoir parler, on commence par tirer l'honneur qui le précède.

 

 b/-    

 En Nord  : ARV93

N    -    S

en Sud  1082

    - si l'adversaire est resté muet, on commence par tirer l'As en coup de sonde. Il n'y a que 11,2 % de chances certes, mais cela ne coûte rien de les exploiter

-         -  si  la Dame  tombe, le problème est résolu.  Dans le cas contraire, après être revenu en Sud, on joue le 10 et on fait l'impasse si Ouest  fournit  une petite carte.

-         -  si on ne peut pas revenir en Sud, on tire en tête et l'on espère

 

c/- dans le diagramme suivant Sud est en main à la première levée. Ne disposant d'aucune reprise latérale, il doit recourir à une impasse directe.

Le problème est de savoir la carte qu'il doit jouer. Ici, pour se prémunir contre une Dame 5ème en Ouest, il doit opter pour le 8 et non pas pour le 10.

 

ª

ARV93

 

sud

ouest

nord

est

 ª

 D7654

N
S

 ª

 

 

 

 

-

 

ª

 1082

 

 

 

 

 

 

Voyons pourquoi :  

Si  Sud commence par le 10,  Ouest fournit  le 4  et le mort  le 3.
Au tour suivant la main est bloquée en Nord et il faudra concéder la Dame. Un expert ne manquera d' objecter qu'il débloquera le 9  sur le 10 .

Il est vraiment malin, mais il  débloque  complètement. Il doit prendre les adversaires pour des canards sauvages.

Que va-t-il faire Ouest à la vue de ce déblocage ?  Au tour suivant Il couvre le 8 et libère le 7 

En partant du 8 rien ne peut arriver :

-       le 8, le 4 et le 3 en Nord, Est défausse

-       le 10 maintenant.  Ouest ne fera aucune levée. Qu'il couvre ou ne couvre pas il ne peut que retarder l'échéance.

 

 d/-         

 

ª

A 8765   

 

sud

ouest

nord

est

ª

 DV10

N
S

 ª

9

 

 

 

-

 

ª

R 342

 

 

 

 

 

La répartition 3/1 du résidu  se vérifiant 50 fois sur 100,  4 levées sont facilement réalisables.


e/-    

 

ª

AV875

 

sud

ouest

nord

est

 ª

 

 

           N
           S

 ª

 

 

 

 

 

-

 

ª

R342

 

 

 

 

 

f/- Il manque la Dame. La fourchette A V  en Nord permet l'impasse à la Dame. Cependant, le total des cartes de la diagonale étant égal à 9, les probabilités commandent de tirer en tête.

Dans ce diagramme, pour préserver la fourchette A V au cas où… on commence par le Roi.

     

 

ª

 AV87

 

sud

ouest

nord

est

 ª

 

 

           N
          
S

 ª

 

 

 

 

 

-

 

ª

R342

 

 

 

 

 

Il n'y a plus que 8 cartes. L'impasse à la Dame s'impose, à moins que...

 

g/- Il manque le Roi

 avec 11   cartes                                                  

 

ª

 AD9764

 

sud

ouest

nord

est

 ª

 

 

           N
           S

 ª

 

-

 

 

 

-

 

ª

 V8532

 

 

 

 

 

La fourchette AD en Nord permet de faire l'impasse au Roi. Le total des cartes s'élevant  cependant à 11 

il faut se fier aux probabilités et tirer l'As, à moins que l'adversaire n'ait indiqué sa place

 

  - avec 10 cartes         

 

ª

 AD9764

 

sud

ouest

nord

est

 ª

  

N
S

 ª

 

 

 

 

 

 

ª

 V853

 

 

 

 

 

Par contre ici il n'y a que 10 cartes. L'impasse s'impose, à moins que .. et cetera.


 

h/- Il manque un peu de tout             

Diagramme  1

N

A6543

S

V1098

 

Diagramme  2

N

AV1098

S

7654

 

Diagramme  3

N

A1087

S

V965

 

Il est fort probable que certains débutants  tireront l'As dans les diagrammes 1 et 2.

La faute est grossière, les chances de trouver un honneur sec ne se montent qu'à 25 % alors que les chances de réussir une impasse sur deux se montent à 75 %.

Ils procéderont ar contre correctement dans le 3ème où il n'y a que 8 cartes

  

i/- il manque le Roi et la Dame        

 

ª

 AV10

 

Faire deux fois l'impasse.

Les chances de réaliser 2 levées se montent à 75%

 ª

  

                N
                S

 ª

 

 

ª

 432

 

On peut trouver :

- le Roi en  Ouest  et la Dame en Est

- la Dame en  Ouest   et le Roi en Est

- le Roi  et la Dame en  Ouest donc ni Roi ni Dame en Est

- ni Roi ni Dame en  Ouest  donc Roi  et Dame en Est

      

j/-  un cas simple       

 

ª

 D32     

 

il faut trouver le Roi en Ouest pour réaliser deux levées soit 50 % de chances. Jouer donc le 4 vers la Dame.

 ª

 

 

           N
           S

 ª

 

 

ª

 A54

 

 

k/- un cas plus compliqué (impasse préliminaire)     

 

ª

A D 9        

 

 Un joueur négligeant ne prêtant pas d'attention au 9 jouera le 5 pour la Dame et  impasse au Roi.

 

 ª

 

 

           N
          
S

 ª

 

-

 

ª

 7 6 5   

 

Un bon technicien par contre sait

-          - qu'il y a autant de chances  de trouver le Roi en Ouest ou en Est (50 %)

-          -  qu'il y a 25% de chances de le trouver accompagné du Valet ou du 10
 

Il en déduit qu'il doit commencer par faire l'impasse au plus petit des deux honneurs manquants

-          - si le 9 pousse au Roi le problème est résolu

-          - si le 9 est pris par le Valet ou le 10,  on recommence l'impasse au Roi.

-          - si Ouest intercale le Valet ou le 10, on couvre de la Dame. Si elle est capturée par le Roi, au tour suivant on fera l'impasse à l'honneur restant.

 

l/-  toujours le même sujet        

 

ª

 A D 10    

 

La présence du 10 trouble parfois un joueur quelque peu faiblard. Il ne sait plus  quelle impasse faire en premier : au Roi, au Valet ?   

 ª

 

 

            N
            S

 ª

 

 

 

ª

 7 5 4

 

Tout dépend du nombre de cartes détenu dans la couleur:

-         -  avec moins de 8 cartes, on commence par faire l'impasse au Valet

-          - avec 8 cartes ou plus, on commence par faire l'impasse au Roi sauf si une action de l'adversaire ne commande d'y déroger et de commencer par l'impasse au Valet.

Toute règle a son exception.

 

m/-  il manque le Roi et le 10       

 

ª

 A D 8 6    

 

Pour faire 4 levées, il faut trouver le Roi second en Ouest :R 5 - 1072 par exemple. Chances de réussite 34%.

 ª

 

N
S

 ª

 

 

ª

V 9 4 3    

 

Si on présente le Valet, Ouest couvre et adieu veaux, vaches et cochons. On concédera obligatoirement une levée. 

On doit par conséquent jouer petit vers la Dame et ensuite tirer l'As en espérant que l'hypothèse de nécessité de trouver le Roi second et placé se concrétise.

L'économie de l'honneur isolé (le Valet) )  permet de purger  la carte restante.

 

n/-  il manque le Roi et le 10        

 

ª

AD86         

 

Le diagramme n'est pas t identique,.

Grâce au 8, les chances augmentent :

- partage  3 - 2 :68 %

- 10 et 9 secs :   7 %

soit 75%/2   =   37,5%

 ª

 

 

              N
             
S

 ª

 

 

ª

 V543    

 

Après avoir constaté l'absence de  R10972, on commence par faire l'impasse au Roi  en prêtant  une grande attention à la carte fournie par Est :

A/-  s'il s'agit du 7 ou du 2, on tire l'As. On réalise :

-       4 levées si le Roi s'écrase

-       3 levées si le Roi est 3ème

-       2 levées si le Roi est 4ème

          

B/- si au lieu du 7 ou du 2,  on voit tomber le 9 ou le 10  on change le fusil d'épaule. Retour  en main et  on présente le Valet. On réalise

-       4 levées avec la répartition  R 7 2 - 10 9

-       3 levées avec la répartition  R (?) 7 2 - (?)

Ce serait commettrait une erreur grossière que de tirer l'As après avoir réussi l'impasse au Roi.

 

Un souvenir bien amusant.

J'avais pour partenaire un de mes amis, pas très fort au Bridge, mais d'une extrême gentillesse. Nous étions arrivés à 6 SA.

Le faraud à ma droite hésite et enfin passe.

Pourquoi a-t-il hésité ?

Pour contrer peut-être mais avec quoi ?

La déduction était assez simple, il devait détenir R1097 autrement il n'aurait pas hésité.

Je ne pouvais que chuter. A moins que ... contre des experts on ne sait jamais !
Je joue donc le 4 vers la Dame, je vois le 2 à gauche et le 9 à droite.

Après l'hésitation initiale d'Est, j'ai eu l'impression qu'il voulait jouer au malin et que ce 9 n'avait rien de catholique.

J'ai décidé alors de changer le fusil d'épaule et de jouer le 3 vers le Valet.

Plus rien ne pouvait en effet mettre le contrat en échec. Si le 9 était vraiment sec je disposais toujours de la fourchette  A 8 pour capturer le 10.

 

La répartition de la couleur concernée était la suivante

 ª

AD83

 

Je n'ai pas encore compris pourquoi ayant la chute en main, mon expert d'adversaire a tout fait pour me refiler le contrat

 

ª

R1097  

ª

V654  

 

 

retour