COUP A BLANC

 

A mes débuts, lorsque j'entendais parler de "coup en blanc" je n'arrivais pas à bien saisir ce que ce coup avait de blanc et pourquoi il n'aurait pas pu être rouge ou noir. Avec le temps, j'ai appris que le COUP A BLANC est incolore. Il provient tout simplement  de l'expression  "tir à blanc" que l'on fait pratiquer  aux jeunes recrues dans le but de les habituer aux armes à feu. Les cartouches à blanc ne possédant qu'une charge réduite et une balle en plastique, les risques d'accident sont éliminés au-delà d'une certaine distance. L'utilisation des coups à blanc aux buts très variés, permet  soit :

-          de neutraliser les adversaires en coupant leurs communications

-         de garder les communications ouvertes avec le partenaire

-         de "réduire le compte" pour la mise en place d'un squeeze

-         de  faire sauter prématurément  un arrêt détenu par l'adversaire

-         de procéder à des jeux d'élimination, etc.

 

        

ª

 ARD32  

 

Le maniement de la couleur est fonction du nombre de levées qu'elle doit produire. Si l'impératif est de réaliser 5 levées, on ne peut que tirer en tête et espérer. % de chances =  36 % pour un partage du résidu 3/3.

 ª

 

?

N
S

 ª

 

?

 

ª

 76

 

                

Supposons maintenant que pour réussir son contrat Sud n'a plus besoin que de 4 levées mais il ne dispose pas de reprises latérales. Un coup à blanc  immédiat  (la première carte jouée dans la couleur), fait monter le pourcentage des chances à  84%. C'est à dire que Sud réalisera 4  levées même avec un partage  4/2 :

- 36% pour une répartition 3/3

- 48% pour une répartition 4/2

= 84%.

En bref, il ne faut pas hésiter à donner un coup à blanc lorsque la situation l'impose.

 

        

ª

 AR8432  

 

Sud doit réaliser 5 levées et en Nord il n'y a aucune rentrée latérale.  Sud  doit  établir une  hypothèse de nécessité où le  résidu est  partagé 3/2. Dans le cas contraire, il n'y a rien à faire.

 ª

 

D105

             N
              S

 ª

 

V9

 

ª

 76

 

Tirer  un honneur  et donner un coup à blanc  après ne sert à rien.  Sud affranchit bien sûr la couleur mais, ne pouvant pas communiquer avec  le mort,   il ne peut pas l'exploiter.  Un coup à blanc par contre permet la réalisation de 5 levées. Il joue donc le 7 (ou le 6) et quelle que soit la carte fournie par Ouest, le 5 ou un Honneur, résistez  à la tentation de  prendre. La seule carte à fournir au mort est le 2.  La petite carte restante permet de communiquer avec le mort et d'exploiter la couleur désormais affranchie.

  

Exemple plus subtil:

        

ª

 A8654  

 

 Sud doit  réaliser 4 levées et le mort ne dispose d'aucune rentrée. Un coup à blanc  s'impose. Mais comment l'exécuter ? Par un "baiser au Roi" le cas échéant.

 

ª

 R10

               N
               S

 

ª

  ? 932

 

ª

 DV7

 

Sud  présente la Dame, Ouest couvre du Roi. Il faut laisser passer pour ne pas perdre le contrôle de la couleur. Le diagramme devient :
 

        

ª

A865

 

 

Sud fera le reste des levées. 

 ª

 10

N
S

 ª

  93

 

ª

V7

 


Exemple plus subtil:

        

ª

A8654  

 

Impératif : 4 levées alors que le mort ne dispose d'aucune rentrée. Un coup à blanc  s'impose. Mais comment  Soit petit vers la Dame ou Valet, soit par un "baiser au Roi" ce qui revient au même.

 ª

 R10

N
O      E
S

 ª

  ? 932

 

ª

 DV7

 

Par contre, si Sud prend le Roi de l'As, il perd le contrôle de la couleur. Après la continuation du Valet, le diagramme devient :
 

 

ª

865

 

 Le 9 d'Est  arrête la couleur. Plus moyen de l'exploiter.

 ª

 

N
S

 ª

  9

 

ª

7

 


Exemple encore plus subtil
:

       

ª

A8543

 

Sud doit  réaliser 3 levées. Le mort ne dispose d'aucune rentrée. Deux coups à blanc  s'imposent. Donc deux baisers : un au Roi et l'autre à la Reine" .

 ª

 RD7

N
S

 ª

  92 

 

ª

V106

 

Je répète,  il n'y a toujours pas de rentrées au mort et  3 levées suffisent à la réussite du contrat.. Sud présente le Valet, Ouest couvre de la Dame. Ce n'est pas le moment de la capturer.  La seule carte à fournir au mort est le 3. Ce baiser à la Reine amène  le diagramme suivant  : 

 

        

ª

A854

 

Sud fournit le 3 du mort en faisant ainsi un "baiser à la reine". Au tour suivant, Sud avance le 10, Ouest couvre du Roi. . Ici encore il faut une 2ème fois un baiser au Roi

 ª

 R7

N
S

 

ª

 

 

ª

106

 

La seule carte à fournir au mort et le 4. Ce baiser au Roi amène le  diagramme suivant :

 

        

ª

 A85

 

Sud joue le 8, prend de l'As et réalise ses 3 levées. Retenez ces notions de baiser à la Reine et  baiser au Roi

 ª

 7

N
S

 ª

   

 

ª

6

 

.
Exemple kamikaze

 

ª

AD7654

 

Sud doit  réaliser 5 levées et le mort ne dispose d'aucune rentrée. Un coup à blanc au premier tour et impasse au Roi au tour suivant avec le risque de ne faire aucune levée. ..

 ª

 ?

N
S

ª

  ?

 

ª

 83

 

Pas de rentrée en Nord et  Sud  doit réaliser 5 levées. Il  ne peut réussir que si le résidu est partagé 3/2 et le Roi placé. Pour garder les communications ouvertes, il commence par un coup à blanc en jouant  le 8 et en laissant filer quelle que soit la  carte fournie par Ouest. Il fera l'impasse au tour suivant avec le risque de ne faire aucune levée si le Roi est en Est.
En effet, avec la distribution originelle : 

  

ª

 AD7654

 

 L'impasse au Roi échoue et Sud chute d'une montagne. Quelle importance ?  Que l'on chute de 2 ou de 4 levées, le zéro sera toujours pointé. Mais au moins on a essayé de réussir.

 ª

 V109

N
O      E
S

 ª

 R2

 

ª

83

 

 

Exemple peu subtil qu'un expert malheureux ne manquerait pas de faire 

        

ª

ARDV76

 

 Sud doit  réaliser 5 levées et le mort ne dispose d'aucune rentrée. Faut-il donner un coup à blanc ou non ?

 ª

 

N
S

 ª

 

 

ª

 54

 

Je parie qu'avec une telle tenue dans la couleur rares sont les joueurs qui ne vont pas tirer en tête. Ils le regrettent lorsqu'ils découvrent le partage 5/0. Trop tard.  Il est évident que si Sud doit réaliser 6 levées il n'a d'autre alternative que de tirer en tête. Il a   68% de chances de tomber sur 3/2 et  28% pour un partage 4/2. Soit un total de. 96%. Or dans l'exemple ci-dessus,  Sud n'a besoin que de 5 levées.
Son intérêt est de se
 prémunir contre un partage 5/0 bien que les chances de tomber sur une telle répartition ne se montent qu'à 4%.. En donnant un coup à blanc il porte les chances de réussite  à 100/100%.

Pour illustrer cette situation, une donne jouée  en match x 4 d'une Finale de Ligue Senior Excellence  en 2000 :

 

ª

3

 

Sud

ouest

nord

est

©

765

1 SA

-

3 SA

-

¨

753

-

-

 

 

§

ARDV76

 

 

 

 

ª

DV1082   


N
O      E
S

ª

7654

Entame D de ª.
Sud compte les levées immédiates à sa manière :

2 à
ª, 1 à ©, 1 à ¨ et  6 à § = 10
Après avoir pris de l'as de ª, il joue le 5 de §
. Ouest intercale le 10, le mort  couvre, Sud constate le partage 5/0. ...  moins 2. Inscrivez greffier !

©

RV8

©

D92

¨

-

¨

RDV984

§

109832

§

 -

 

ª

AR9 

 

©

A1043

¨

A1062

§

54 


Sud  invoqua son manque de chance. Bien sûr il en a manqué, mais il a aussi joué comme un pied.  Manquant de reprises au mort, il aurait dû se méfier et donner un coup à blanc. 

 retour