PLAN DE JEU

 

On entend  par plan de jeu, la manière dont il faut manier les cartes de la première à la dernière. Les techniques sont nombreuses et variées.  S'il n'est pas nécessaire de connaître toutes les techniques du SQUEEZE, il n'en reste pas moins qu'il faut en posséder beaucoup d'autres.

 Que ce soit dans le rôle de déclarant ou de défenseur il est  donc indispensable de savoir exploiter les informations provenant d'une part des enchères adverses et d'autre part  de l'entame et des cartes au fur et à mesure qu'elles sont  jouées. L'élaboration d'un plan de jeu cohérent, est fonction de l'interprétation de ces informations et exige une réflexion  sur différents facteurs :

 -                     contrat  joué

-                      physionomie de la donne (distribution probable)

-                      technique à envisager ( affranchissement, coupe, élimination, etc.)

-                      supputation des intentions de l'adversaire

-                      nature du danger

-                      précautions à prendre

-                      techniques à utiliser

 En clair,  le choix d'une ligne de jeu sera d'autant plus efficace que l'hypothèse établie a été exacte.

 

Quelquefois, la réussite ne dépend plus d'une technique particulière  mais des qualités  psychologiques des joueurs. Il leur faudra

                       ruser pour  contrarier le raisonnement d'un joueur :

-                      jouer rapidement pour faire croire à un jeu sans problème

-                      prendre de l'As, alors qu'on peut prendre avec une carte inférieure

-                      prendre du Roi alors qu'on peut prendre avec une carte inférieure

-                      faire une impasse fantôme

-                     adopter d'autres techniques

 Le but de ces ruses est d'induire l'adversaire en erreur sur la place de certaines cartes. Il pourrait arrêter de jouer dans une couleur qui dérange et continuer dans une autre qui plait davantage.

Mais il ne faut pas confondre ruse avec tricherie. Un jeu trop lent que rien ne justifie, une hésitation non justifiée dans le jeu de la carte et autres ruses enfantines sont à proscrire. Faire prendre des vessies pour des lanternes c'est une chose, tricher c'est en une autre. Si j'applaudis lorsque je tombe dans le traquenard qu'un adversaire a su honnêtement me tendre, je n'apprécie guère d'être pris pour un canard sauvage grâce à une quelconque tricherie. ..

 

En résumé, établir un plan de jeu  revient à dire que pour trouver les bonnes réponses il est indispensable de se poser les bonnes questions. La nature des deux variant en fonction du  contrat négocié : à la couleur ou à sans atout.

 

 

 retour