DEBLOCAGE  - Eviter les économies de bouts de chandelle

 

Le talon d'Achille de certains bridgeurs est de manquer d'imagination dans la mise en place d'une défense des plus adéquates. Ils savent tous qu'on appelle avec une grosse carte et qu'on refuse avec une petite. Principe très simple à appliquer si on détient les cartes elles aussi des plus adéquates. Comment faire pour refuser si on n'a que des grosses cartes  ou comment faire pour appeler si on n'a que de petites cartes ? Prenons par exemple une défense contre un contrat à SA.
 

Ouest entame du Roi de ©, son partenaire fournit le 8. Est-ce un appel ou un refus ?

Ou encore, Ouest entame du 10 de © pour l'As du mort et le 3 du partenaire. Est-ce un appel ou un refus ?

Il est probable que dans les deux cas le 8 et le 3 sont des cartes forcées, c'est à dire qu'on ne peut pas faire autrement. Le 3 par exemple peur provenir de RD3.

 

 La conclusion est que pour dissiper un doute, autant que faire se peut, il faut, disposer de  conventions simples et efficaces. Dans l'exemple ci-dessous la défense fut très approximative, la responsabilité de la livraison du contrat incombant à Est.

 

 

ª

8752

 

sud

ouest

nord

est

©

A104

 

-

1 ¨

-

¨

AD1086

3 SA

-

-

-

§

A

 

 

 

 

ª

DV3


        N
    O      E
        S

ª

964  

 

 

 Entame 6 de §.

©

97

©

D8732  

¨

752

¨

R4

§

R9763

§

DV5

 

ª

AR10

 

©

RV5

¨

V93

§

10842

 

Entame 6 de § en 4ème meilleure, As du mort, Est fournit le 5 sans se rendre compte qu'il allait bloquer la couleur. S'il avait prit la peine de lire ce 6 de § comme indiqué par la règle de 11, il aurait appris que Sud détenait 2 cartes supérieures à ce 6. Lesquelles ? Le Roi ou le 10 4ème ?  S'il détient le Roi, le contrat n'est pas en danger.

Par contre s'il détient le 10 quatrième, il est indispensable  de débloquer un honneur pour ensuite pourvoir prendre ce 10 en impasse.

Sur l'As de §, Est doit débloquer la Dame, carte qui d'ailleurs promet le Valet.

Dès qu'il prend la main avec le Roi de ¨, Est joue le Valet de § et poursuit du 6.

Le 10 et le 8 tombent dans la fourchette par R 9.

retour