DONNES EN CASCADE

  

1°/- du mécénat en barre (comme le chocolat):

Ouest donneur 

ª

AR6

 

sud

ouest

nord

est

©

65

 

1 ©

-

2 ¨

¨

D9765

-

2 SA

-

3 ©

§

V103

-

4 §

-

4 ©

ª

73   


           N
      O      E
          S

ª

542           

-

-

-

 

©

AV987

©

RD104          

Entame : A ª

Sud fournit la Dame

Nord contre - attaque du 6 de ¨

Résultat = 4 © + 2

Notre expert est un vrai mécène. :  

¨

RV3  

¨

A1084        

§

AD2             

§

R8

 

ª

DV1098               

 

©

32                   

¨

2                    

§

97654                

 

2°/- un raisonnement délirant 

 Ouest donneur

ª

R109876

 

Ouest

Nord

Est

Sud

©

65

1 ©

2 ª*

3 §

 

¨

D107

3 ¨

-

3 SA

 

§

A2

 

 

 

 

ª

V2    


             N
       O      E
           S

ª

AD5           

2 ª* = faible 7/11 et 6 cartes

1-       Entame : 4 de ª

2-       Ouest fournit le 2, Nord le 6, Est prend de la Dame

3-       Est  joue la  Dame de §,

Sud,  après mûre réflexion, fournit le 4.refilant ainsi le contrat avec deux levées de bonus.  

©

AD432 

©

R10            

¨

ARV9  

¨

5            

§

93               

§

DV108765     

 

ª

43                   

 

©

V987                 

¨

86432                

§

R4                   

En fin de coup, Sud explique que dans cette position personne n'aurait mis le Roi pour ne pas l'envoyer à l'abattage si l'As est sec en Nord. Une ânerie de plus.

Si l'As de § est sec en Nord, le déclarant encaissera toujours 11 levées. Sud doit fournir le Roi et rejouer ª. L'As  de §,  permettra à Nord  d'encaisser les ª affranchis. 

 

 

3°/-

Sud donneur

E/O vul

ª

A10864

 

sud

ouest

nord

est

©

R10932

passe

passe

1 ª *

X

¨

4

2 ª

3 ¨

-

3 ª *

§

54

-

4 © 

-

4 SA *

ª

D     


                N
           O      E
               S

ª

V92          

 

5 ¨*

 

6 ¨

©

8654  

©

ADV3          

X *

-

-

¨

AR9873

¨

DV10         

 

 

 

 

§

32               

§

ARD           

1 ª*  =  en 3ème position

ª * = main très forte

4 SA* = interrogative aux As

5 ¨*   = 1 As

X *     =  Contre Lightner

 

ª

R753                 

 

©

 

¨

653                  

§

V109876              


Le Contre Lightner est une convention indiquant en règle générale une chicane dans une couleur autre que celle nommée par son propre camp.
L'entame dans la couleur nommée par le camp ainsi que celle dans la couleur d'atout sont interdites. Il faut faire une entame anormale.  C'est à dire, une entame que l'on n'aurait pas faite sans le contre. Dans le cas présent, le choix  porte sur deux couleurs, les © et les §. Une courte réflexion permet de savoir pour quelle couleur faut-il opter. Une chicane § en Sud est impossible, les enchères ont été assez explicites. Il serait aussi étonnant que l'adversaire ait masqué une couleur dans laquelle il détient  11 cartes. Il est donc probable que Sud soit chicane à  ©;
 

Ce raisonnement  n'ayant rien de sorcier, n'importe quel joueur aurait déduit que Sud était chicane à ©. Hélas, pour entamer de l' As de ª, Nord n'a pas dû tenir le même raisonnement. Et pourtant en début de match, les deux partenaires avaient convenu d'un flanc caramélisé à base d'appels à la parisienne, de pair impair ultra souple et d'appels de  Levinthal  améliorés par le dernier des mohicans. Qu'est-ce  que cela aurait donné s'ils ne l'avaient pas fait !.  

 

Bref, en voyant cet As de ª là sur la table comme un cheveu dans la soupe, Sud frémit mais resta impassible en fournissant le Roi sur lequel vint aussi s'écraser la Dame d'Ouest. ..

En voyant ces trois honneurs tomber dans la même levée, Nord pose son jeu sur la table, prend sa tête entre ses mains et donne l'impression d'être tombé en en transes. Lorsqu'il reprend ses cartes, quelques minutes après, il les trifouille fébrilement. Ses doigts vont de l'une  à l'autre sans savoir laquelle saisir. Quelques gouttes de sueur perlent sur le front de Sud toujours aussi calme. Il attend, il attend et enfin il voit le 9 de © sur la table.

En fin de coup Nord livre ses habituelles balivernes et explique à ses admiratrices le pourquoi de sa réflexion. Il était possible que Sud lui ait donné un " fit suisse" avec un Roi sec.

 

 

4° /- 

 Nord  donneur - Tous vulnérable

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

RV3


 
      N     S

 

ª

AD2               

1 ¨

-

2 §*

2 ©

©

AD10

©

-

3 SA

-

6 §

-

¨

RV9875

¨

D106                 

 

 

 

 

§

4

§

ADV8765              

 

 

 

 

 

L'enchère de 3 SA provoque quelque trouble en Sud. Que peut-elle signifier, se dit-il. La réponse de 2 § n'a jamais promis  7 belles cartes dans la couleur. Alors si le partenaire se propulse à 3 SA c'est qu'il possède au moins deux cartes à §.  Allons y donc gaillardement :  6 §.

Ouest avec R1093 contre avec volupté. Dans l'autre salle, les adversaires, qui n'étaient pourtant pas des experts, avaient atterri au contrat imbattable de 6 ¨.


Perte sèche pour l'équipe:

- 1 de chute à 6 § contrés   =  -  200

- 6 ¨                                         =   1370

                                Total         = - 1570

Dur, dur dans un match par 4 !

 

4°/- suite : au lieu de la séquence aberrante ci-dessus, les enchères auraient pu être cohérentes :

 Nord  donneur - Tous vulnérable

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

RV3


 
      N     S

 

ª

AD2                  

1 ¨

-

2 §

2 ©

©

AD10

©

-

3 ¨

-

3 ©*

-

¨

RV9875

¨

D106                 

3 SA

-

6 ¨*

 

§

4

§

ADV8765              

 

 

 

 

3 ©*= cue bid main intéressante      6 ¨* = pas la peine d'interroger pour arriver à 7 ¨

 

4°/- suite mais en inversant les mains 

Nord  donneur - Tous vulnérable

Nord

Est

Sud

Ouest

ª

AD2


 
       N     S

 

ª

RV3

1 §

1 ©

3 ¨*

-

©

-

©

AD10

4 ¨

-

4 ©

-

¨

D106

¨

RV9875

4 ª*

-

4 SA

 

§

ADV8765

§

4

 5 ©*

 

6 ¨

 

3 ¨*= au moins 5 cartes et + de 12 PH    4 ª = contrôle à ª   5 ©* = 2 As

Des séquences toutes simples qui décrivent parfaitement la composition des deux mains.

 

5°/-appel préférentiel

 

ª

8765

 

sud

ouest

nord

est

©

R7

2 ©*

-

-

X

¨

862

-

3 SA

-

-

§

D973

-

 

 

 

ª

RD2    


              N
          O      E
              S

ª

AV1043       

 

 

 

 

©

V96    

©

D3               

Entame Roi de © Est fournit le 3 et Sud le 2.. Comment interpréter ce 2 ? Est-ce un refus ou un appel préférentiel à §?  Si Ouest avait eu l'As, il n'aurait pris le Roi, vu la Dame au mort..

¨

A54    

¨

RV98         

§

V865              

§

A10             

 

ª

9                    

 

©

A108542              

¨

D107                 

§

R42                  

2 ©* = faible  / couleur 6ème

 Par son ouverture, Sud a indiqué une couleur de 6 cartes. Il aurait pu fournir une grosse carte pour demander la continuation dans la couleur.

Le 2 de © est un appel impératif à §

 

  

6°/-   appel préférentiel

 

ª

8765

 

sud

ouest

nord

est

©

R7

2 ©*

-

-

X

¨

10932

-

2 SA

-

3 SA

§

D97

-

-

-

 

ª

R42     


            N
       O      E
           S

ª

ADV103        

 

 

 

 

©

V96     

©

D3             

Entame Roi de © Est fournit le 3 et Sud le 10.. Comment interpréter ce 10 ?  Si Ouest avait eu l'As, il aurait pris  le Roi vu que la Dame est au mort. Alors ?

¨

764     

¨

AD5          

§

R865               

§

A103         

 

ª

9                    

 

©

A108542              

¨

RV8                  

§

V42                  

2 ©* = faible  / couleur 6ème

Ce 10 implique l'absence du Valet. De ce fait la continuation © ne mène pas loin. Sud a fourni sa plus haute carte inutile pour appeler à ¨, la plus chère des couleurs restantes. S'il avait détenu aussi le Valet de ª, il l'aurait fourni pour demander la continuation dans sa couleur.

 

7°/-  comment lire une entame

 

ª

8765

 

sud

ouest

nord

est

©

A7

2 © *

-

-

X

¨

862

-

3 © *

 

3 ª

§

D973

 

4 ª

-

-

ª

RD2     


            N
       O      E
            S

ª

AV1043       

 

 

 

 

©

V96     

©

D3               

 

 

 

 

¨

A54     

¨

RV98         

 

§

V865               

§

A10             

 

ª

9

 

©

R108542              

¨

D107                 

§

R42                  

  2 ©* = faible et 6 cartes.

Sud entame du 2 de ©  Nord prend de l'As et réfléchit. Pourquoi cette entame alors que nous avons convenu de jouer la 4ème meilleure ?   Une raison valable est qu'il profite de l'occasion pour faire un appel à §. Après avoir pris de l'As, Nord doit rejouer le 3 de §.

L'emploi de la 4ème  meilleure est aussi valable pour les contrats à Sans Atout que pour les contrats à la couleur.  Ce n'est pas moi qui le dis, mais des très grands champions tels que Terence Reese ou H.W. Kelsey. 
Cela facilite énormément la tâche et évite de se contorsionner  au moment d' attaquer une couleur par "D1087". Le 7 n'est pas une carte de lecture facile.

 

 

8°/-  manière élégante de délirer sans se faire contrer. Le classement des E/O incite au respect !

 

ª

V4     

 

sud

ouest

nord

est

©

RD53

1¨*

2 SA*

-

3 §

¨

V8542

3 ª *

4 © *

-

§

DV

-

 

 

 

ª

A73   


          N
      O      E
          S

ª

D952        

 

 

 

 

©

AV1096

©

87            

2 SA* = bicolore © /§

3 ª* = pas peur des mouches !

4 ©* = il faut le faire ! 

La donne est réelle. Les enchères démontrent la qualité des loufoques.

qui l'ont joué. Du délire !      

¨

-

¨

D963     

§

A10964           

§

872         

 

ª

R1086            

 

©

42              

¨

AR107            

§

R53              

 

En Est, un jeune joueur bien classé, la prétention personnalisée, associé à une Dame du même style. En N/S, une paire d'illustres inconnus se demandant visiblement ce qu'ils étaient venus faire dans ce tournoi. Nord  entame du 4 de ¨, Est fournit le 6, Sud fournit le Roi. La gentille dame en Ouest coupe du 6, tire l'As de ª et finit par chuter de trois levées. Pas la peine de tirer des conclusions sur la qualité des E/O.  En ce qui me concerne, je n'en pense pas moins.

 

9°/-

 

ª

7654   

 

sud

ouest

nord

est

©

R93  

2 SA

-

3 §

-

¨

103  

3 SA

-

-

-

§

D1094

 

 

 

 

ª

D102  


           N
       O      E
           S

ª

V98          

 

 

 

 

©

DV62  

©

1085           

Entame le 2 de © pour le 3 du mort, le 8 en Est et le 7 en Sud. Est insiste avec le 10 de ©. Le Roi du mort fait la levée.

 Voir la suite ci-après

¨

RD65  

¨

872      

§

V6               

§

R873        

 

ª

AR3              

 

©

A74              

¨

AV94             

§

A52              

la suite :

-          10 de ¨ pour une première impasse. Ouest prend du Roi et continue de la Dame de © . pour l'As de Sud.

-          2 de § pour le 6 en Ouest, le 9 au mort et le 3 en Est.

-          3 de ¨ pour une deuxième impasse. Ouest prend de la Dame et réfléchit longuement avant de contre - attaquer du Valet de § !  Un drôle de retour. En fin de coup, toujours l'habituelle excuse. Pour lui,  l'As de § était forcément  4ème en Est. L'argument ne tient pas debout. Si l' As de § est en Est,  le contrat est ingagnable..

  

 

10°/- une donne pour misogynes  

 Ouest donneur

ª

A108   

 

Ouest

Nord

Est

Sud

©

AV   

1¨*

X*

-

2 ª

¨

7543 

-

4 ª

-

§

A1064

-

-

 

 

ª

432   


           N
      O      E
          S

ª

D5           

 

 

 

 

©

D103  

©

98742          

1¨* =  4ème

X*   =   un contre comme un autre même si l'expert de service le trouve quelque peu débile.

 

Entame Roi de ¨

 

¨

ARD9  

¨

862      

§

D83              

§

V97         

 

ª

RV976            

 

©

R65              

¨

V10              

§

R52              

 

En Sud, la déclarante, appartient au sexe dit faible. Charmante comme une fée dans la vie, elle ne donne libre cours à ses élucubrations qu'à table de bridge. Elle devient une vraie pimbêche, aussi agréable que l'écorce d'une orange amère. Son partenaire est un très bon joueur d'une correction exemplaire.

Voyons un peu le déroulement du coup:

- après le Roi de ¨, Ouest continue de l'As et insiste de la Dame.

- Sud coupe et réfléchit longuement.  Ayant déjà perdu 2 levées et devant en concéder encore une à §, elle ne voit son salut que dans l'impasse à la Dame de ª. De quel côté la tenter ?  Est-elle à gauche, est-elle à droite ?  Il y a plus de chances  de la trouver dans la main de l'ouvreur, se dit-elle, d'autant plus que la place du Valet incite à jouer "for the Queen to lie over the jack"  ou en bon français " jouer comme si la Dame suivait le Valet".

- après cette longue et brillante réflexion, elle avance le 7 de ª, Ouest fournit le 3, le  mort passe le 10 et Est encaisse la Dame. Après quoi le solde est de  4 ª-1..

 

En gratifiant son partenaire d'un très beau sourire avant de lui dire qu'elle avait manqué de chance. Mais Nord,  misogyne notoire,  ne manqua pas de la moucher en l'invitant à aller à la pêche aux moules, le bridge étant un jeu trop subtil pour  un esprit obtus. Elle aurait pu se taire et tirer profit de la leçon que son partenaire lui donne gratuitement. Hélas, comme d'un bourricot on ne fera jamais un cheval de course, elle se lance dans son habituelle logorrhée et affirme  "qu'il n'y a pas d'autre ligne gagnante que la mienne".  Et Nord, vous divaguez comme d'habitude, chère amie !" 

 

En effet, avec un évident plaisir, Nord lui donne la ligne de jeu gagnante ::

-         Dame de ¨ coupée du 6

-         As et Roi de ©  

-         6 de © coupé du 8

-         Roi et As de §

-         7 de ¨ coupé du 7 de ª

pour amener le diagramme suivant: 

 

ª

A10   

 

 

 

A ce stade, la main est en Sud.

 

Il joue le 5 de §.

 

Quelle que soit la manière de jouer des adversaires, ils ne feront plus de levées.

©

-  

¨

-

§

64

ª

432   


           N
        O      E
            S

ª

D5           

©

-

©

98         

¨

-

¨

-

§

D              

§

-       

 

ª

RV9            

 

©

-

¨

-

§

5              

 

 

11/-  encore une donne pour misogynes... sans indulgence

 

ª

10   

 

sud

ouest

nord

est

©

R2   

 

 

1¨

-

¨

AD1065

ª

-

3 §

-

§

AR654

ª

-

4 §

-

ª

87    


              N
           O      E
                S

ª

D943  

ª

-

-

-

©

98765 

©

ADV            

Séquence d'enchères affolante.

Sud ne vaut pas lâcher le morceau. On s'arrête au contrat de  4  ª, alors que le chelem à ¨ ou  § tombe des cartes. Des plus, Sud trouve le moyen de chuter.

¨

987   

¨

432      

§

987              

§

V82         

 

ª

ARV652           

 

©

1043             

¨

R V               

§

D10              

                

En N/S  deux dames dont l'âge inciterait à une certaine indulgence s'il n'y avait pas leur commune suffisance, arrogante et impolie, qui conseillait de faire le contraire et d'enfoncer le clou autant que faire se peut pour souligner leurs bévues.  Telles des petites reines de Saba, en raison d'un classement flatteur immérité, elles trônent de partout, elles pontifient sous les sunlights des clubs, elles donnent des avis avisés  sans pour autant être éclairés, mais à la table, quelle catastrophe ! Dès qu'une donne présente quelques difficultés, il faut s'attendre à une solution relevant du folklore local. Faisant semblant de réfléchir, elles  commencent par siffloter la cucaracha. Quelques instants après ce sera le thé au citron ou le vichy fraise.  Et enfin, la fin de tout espoir. Contrat massacré.


Que l'on ne m'accuse pas d'être misogyne, j'ai déjà fait la preuve du contraire en me mariant.  Une des mes amies,  médecin de son état et au demeurant excellente joueuse, m'a dit un jour que pour les bridgeuses le bridge ressemblait à une montagne. Peu d'entre elles arrivent à les escalader par manque de concentration et constance dans l'effort.

 

 

 

retour