2ème cas :  notre expert appartient à une espèce très en vogue de nos jours.

 

Plus jeune, probablement plus instruit, connaissant quelques techniques assez pointues, il  ne joue au Bridge que depuis trois ans, peut-être quatre, mais quelle prétention !

Il connaît deux ou trois méthodes à la perfection. Il a manqué de temps pour les améliorer  mais cela ne saurait tarder. Prototype de l'autodidacte, il avoue cependant avoir suivi   les cours du soir dispensés par la cartomancienne du village.

Voilà pourquoi il confond le bridge avec les tarots.

 

Lui aussi a tout fait, tout vu, tout cassé. Il est unique et incompris. Il regrette toujours de ne pas trouver de  partenaires à sa taille sans imaginer un seul instant qu'au vu de ses prestations aucun joueur n'a envie de le supporter pendant deux séances sans s'arracher les cheveux. Incapable d'évaluer une main un tantinet irrégulière, il  finit par oublier l'adresse où il habite mais il s'installe assez souvent sur Internet où les forums ne manquent pas. Il y débite ses conseils éclairés aux gobe-mouches toujours prêts à  écouter les élucubrations du premier venu.


Le voilà en action

1 /-

 

ª

RV8

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D104

1 ¨

Passe !

passe

1 © *

¨

RDV874

passe

3 SA

-

-

§

D

-

 

 

 

ª

D7


         N
     O      E
         S

ª

A9632 

 

 

 

 

©

RV987

©

A32     

 

 

 

 

¨

654

¨

A2

Est, un Fabius Cuntactor de salon, passe avec son bolide. Sud passe aussi. Ouest, loin d'imaginer que son partenaire ait pu passer avec une telle main,  se demande s'il doit réveiller ou non.

§

R63

§

AV8 

 

ª

1054

 

©

65

¨

1093

§

109752

 

Le réveil risque d'être malvenu si l'ouverture a été faite avec 19/ 20 PH. Nord serait remis dans le bon contrat. Qui ne risque rien n'a rien,  se dit Ouest.

En avant donc pour la gloire :  

-          1 © malgré la faiblesse de sa main

-          au lieu d'envisager un contrat  à © vu le fit, Est conclut à 3 SA. Allez savoir pourquoi.

Probablement à cause de trop de présomption. Il doit prendre son partenaire  pour une chèvre.

Ils sont pourtant de classe différente. En Ouest, un joueur de 1ère série majeure qui a déjà fait ses preuves, en Est  un expert de 2ème série.
 

Profitons de l'occasion pour polir cette première perle et l'annoncer correctement de deux différentes manières:

 

A /- sur intervention par contre

 

ª

RV8

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D104

1 ¨

Contre

passe

2 © *

¨

RDV874

passe

4 ©

-

-

§

D

-

 

 

 

ª

D7


        N
    O      E
        S

ª

A9632 

 

 

 

 

©

RV987

©

A32     

 

 

 

 

¨

654

¨

A2

 

Entame R de ¨

 

§

R63

§

AV8 

 

ª

1054

 

©

65

¨

1093

§

109752

 

 

B /- sur intervention à 1 SA

 

ª

RV8

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D104

1 ¨

1 SA

passe

3 © *

¨

RDV874

passe

4 ©

-

-

§

D

-

 

 

 

ª

D7


           N
      O      E
          S

ª

A9632 

 

 

 

 

©

RV987

©

A32     

 

 

 

 

¨

654

¨

A2

 

Entame R de ¨

 

§

R63

§

AV8 

 

ª

1054

 

©

65

¨

1093

§

109752

 

  

2 /-  Match par quatre

 

ª

R54

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D9

1 ¨

passe*

passe

passe

¨

ADV874

-

 

 

 

§

AV

 

 

 

 

ª

D87


        N
    O      E
        S

ª

A1096

 

 

 

 

©

R1087

©

AV432

 

 

 

 

¨

1062

¨

5

Passe * = en vitesse supersonique. C'est de l'inconscience quelque soit le type de rencontre jouée.

En partie la question ne se pose pas. on ne peut pas se permettre de gâcher un tel potentiel.

§

R65

§

D104

 

ª

V32

 

©

65

¨

R93

§

98732

 

 

Dans l'autre salle les adversaires demandent 4 ©  en trois coups de cuillère à pot. Interrogé sur son passe initial notre expert fut catégorique : " il n'y a pas  un seul  bon  joueur au monde qui oserait intervenir à 1 © ou contrer avec une main si faible".

Un seul bon joueur, rien que ça ! Des bons joueurs de telle force ne courent pas la rue et ne font sûrement pas partie du cercle de notre expert. Inutile de lui expliquer quoi que ce soit. Il vous dira d'être né les cartes à la main et de connaître toutes les ficelles d'un bon joueur. La donne s'est présentée lors d'une demi-finale Interclubs 1ère division en 1991.  Avec un partenaire moins tourmenté les enchères auraient pu prendre la tournure suivante :

 

 4°/- en enchères naturelles

 

ª

R94

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D9

1 ¨

contre

2 ¨*

2 ©*

¨

ADV874

-

4 ©

 

 

§

AV

 

 

 

 

ª

D72


        N
    O      E
        S

ª

A1065

 

 

 

 

©

R1087

©

AV432

 

 

 

 

¨

1062

¨

5

 

2 ¨= pour gêner un peu

2 © = enchère libre - 8/10 PHD

4 © * = optimiste certes mais on est en match par 4 et ce n'est pas le moment d'empailler.              

§

R65

§

D104

 

ª

V83

 

©

65

¨

R93

§

98732

 

Il va de soi que seul un joueur de billard peut compter 11 PH avec la main d'Est. Un joueur de bridge se lèvera à  4 heures du matin pour contrer ou, au moins, intervenir au palier de un. Si on joue la convention de 2 ¨ annonçant un bicolore majeur on y arrive encore plus vite. par exemple

 

 5°/- avec appel aux majeures par 2 ¨   

 

ª

RV2

 

Nord

Est

Sud

Ouest

©

D42

1 ¨

2 ¨*

passe

3 ©*

¨

RDV874

-

4 ©

-

-

§

V

-

 

 

 

ª

D87


          N
      O      E
          S

ª

A1065

 

 

 

 

©

R1073

©

AV986

 

 

 

 

¨

8653

¨

7

2 ¨* = appel aux majeures

3 ©* = limit bid- 8/10 PHD

4 © * = un bon pari

§

R6

§

D105

 

ª

943

 

©

5

¨

1093

§

A109752

 

 

6/-  jeu de la carte d'anthologie

Ouest donneur

ª

R2

 

sud

ouest

nord

est

©

ADV654

 

1 ª

X

4 ª

¨

73

-

-

-

§

D65

-

-

 

 

ª

AV943 


               N
           O      E
                S 

ª

D1087          

 

 

 

 

©

R973  

©

108              

Entame:7 de ¨

Rien à dire sur les enchères. Par contre le jeu de la carte est digne d'une anthologie !

¨

A9    

¨

RDV108       

§

R2               

§

V8              

 

ª

65                   

 

©

2                    

¨

6542                 

§

A109743              

 

Déroulement :

 

1-       entame 7 de ¨ pour le Valet en Est, le 2 en Sud, l'As en Ouest

2-       As de ª pour le 2 en Nord, le 7 en Est et le 5 en Sud

3-       4 de ª pour le Roi en Nord, le 8 en Est et le 6 en Sud

 

A ce stade, même s'il réfléchit rapidement, Nord doit savoir que Sud avait appelé à §.

-          sur l'entame, il avait fourni le  2

-          dans les deux tours d'atout, il avait joué le 5 et ensuite le 6 (en montant).


Inutile de prétendre qu'il s'agit là d'une signalisation normale des atouts. Dans le cas présent, cette signalisation normale ne rime à rien,  l'ouverture de 1
ª étant assez claire.

Sud joue en montant  pour confirmer l'appel à trèfle un point et à la ligne. Pour la fin de l'histoire, Nord après avoir pris du Roi de ª posa les cartes sur la table, prit sa tête entre ses deux mains  et réfléchit longuement. On aurait dit le penseur de Rodin ...

A quoi a-t-il réfléchi ? on ne le saura jamais car après une si longue réflexion il a rejoué le 3 de ¨ !  No comment sur l'issue du contrat et par là celle de la rencontre. On en a pris comme aux quilles !

 

 

retour