TIMING   - en bon français : l'ordre dans lequel les cartes doivent être jouées

 

1 / - Où il est question de TIMING

 

ª

D987

 

sud

ouest

nord

est

©

RD2   

1 ª

 

2 §

-

¨

V109             

2 ª

-

4 ª 

-

§

A54                

-

-

 

 

ª

A4   


              N
           O      E
              S

ª

32        

 

 

 

 

©

109873 

©

A65    

Entame D de §

Compte des perdantes :

3 inévitables : les 3 As manquant.

1 possible à § pouvant cependant être défausse sur un © du mort. Faut-il prendre du Roi ou de l'As ? 

¨

A87    

¨

5432   

§

DV9    

§

10876    

 

ª

RV1065           

 

©

V4                     

¨

RD6                                          

§

R32                                         

Le timing est délicat. Pour pouvoir défausser la perdante à §, il faut penser à affranchir les ©  et à conserver une entrée immédiate au mort. Prendre de l'As c'est consacrer la chute. Lorsqu'on joue © l'adversaire ne prend qu'au deuxième tour et fait sauter le dernier arrêt §.

-     Le Roi est affranchi mais on ne peut plus le jouer sans donner la main à l'adversaire  qui s'empressera d'encaisser son § affranchi. On a chuté un contrat  sur table.

-     - si on prend du Roi, la situation est différente. Que l'adversaire prenne au premier ou au deuxième tour, le Roi de © sera affranchi avant que l'As de § n'ait sauté

-     - sur toute autre entame, on a le temps d'affranchir les ©. On commence par la purge des atouts. L'affranchissement viendra après.

 

2 / - Où il  est encore question de TIMING et de RACCOURCISSEMENT

 

Se raccourcir signifie jouer de telle manière à se trouver à égalité de longueur avec l'adversaire dans la couleur qu'il arrête. Quelquefois on doit se raccourcir soi-même, d'autre fois il faut éviter de se faire raccourcir .

 

 

ª

10

 

sud

ouest

nord

est

©

A3    

3 ª*

 

3 SA

-

¨

109765

4 ª

X

-

-

§

R7654              

-

-

 

 

ª

97642  


N
O      E
S

ª

3      

 

 

 

 

©

RDV4   

©

1098765

3 ª* = FORT 1 5/18 PH et couleur solide au moins 6ème

Considérant que les enchères de barrages au palier de 3 ne barrent jamais personne, certains joueurs les ont remplacées par des mains assez fortes de 15/18 PH

¨

AR     

¨

84     

§

DV     

§

10982  

 

ª

ARDV85           

 

©

2                      

¨

DV32              

§

A3

Il ne faut pas être surpris par certaines enchères. C'est une question de méthode. Et il vaut mieux jouer bien une mauvaise méthode   que de jouer mal une bonne méthode.

-      Ouest entame le Roi de ©. A première vue, 11  levés semblent tomber des cartes. Mais le CONTRE  d'Ouest doit mettre la puce à l'oreille. Avec quoi a-t-il contré  ? Non seulement il lui faut une certaine force mais aussi une longueur  à l'atout

-      - s'il détient  6 atouts, le contrat est infaisable.

-      - s'il détient 5 atouts, le contrat gagne à condition de ne pas être raccourci avant d'avoir affranchi les ¨

-          Il faut donc s'attaquer à l'affranchissement des ¨ dès la 2ème levée. Ouest prend et insiste à ©. Sud coupe et insiste lui aussi à ¨.Ouest prend et insiste toujours à ©. Sud a été raccourci lorsqu'il a coupé la Dame de ©.  Entre-temps , le diagramme est devenu :

 

 

ª

10

 

 

 

 

L'atout du mort, (10 de ª) fait bonne garde. Valet de © coupé de ce 10 et encore ¨. Que Ouest  coupe ou ne coupe pas, le coup est fini.

©

-

¨

1097

§

R7654              

ª

9874  


N
O      E
S

ª

-    

©

V4   

©

8765

¨

-    

¨

-     

§

DV     

§

10982  

 

ª

RDV6           

 

©

-                   

¨

32              

§

A3

  

suite &2 -  timing et raccourcissement 

 

Pour voir un "expert malheureux" chuter un coup sur table.  Histoire triste mais vraie

 

 

ª

10

 

sud

ouest

nord

est

©

A3    

Entame Roi de ©

Pour ne pas avoir à se jeter dans la Tamise, Sud commença par le 10 de ª  et le laisse maître.

As de §  pour revenir en main et purge totale des atouts.

Après quoi la Dame de ¨ prise de l'As. Ouest insiste à ©  Sud coupe avec son dernier atout.

Chute à gogo et noms d'oiseaux à ne pas en finir.

¨

109765

§

R7654              

ª

97642  


           N
       O      E
          S

ª

3      

©

RDV4   

©

1098765

¨

AR     

¨

84     

§

DV     

§

10982  

 

ª

ARDV85           

 

©

2                      

¨

DV32              

§

A3

       

La conclusion à tirer est qu'on peut  aussi se jeter  dans la  Tamise si on purge les  atouts  at the bad moment (au mauvais moment).

En clair,  il y a des cas où la  purge des atouts  doit  être  immédiate, d'autres  où elle doit   être différée et d'autres encore où  l'on n'oserait même pas y songer.

         

3 / - Purge différée :

 

ª

876

 

sud

ouest

nord

est

©

5432  

1 ª

-

2 SA*

-

¨

ARDV

3 §*

-

3 ¨*

-

§

A5                 

3© *

-

6 ª

-

ª

A54    


           N
       O      E
           S

ª

32         

-

-

 

 

©

RD109  

©

87        

2 SA = +15 PDH  et fit

3 §* = 16/17 PDH

3 ¨* = contrôle du 1er tour

3 ©* = contrôle du 1er tour

 

Entame Roi de ©

¨

10983  

¨

7654   

§

DV     

§

109876 

 

ª

RDV109           

 

©

AV8                 

¨

2                 

§

R432              

 

La situation rassemble fortement à celle relative au Coup de Bath. Hélas, devant réaliser  12 levées il n'est pas question de laisser passer. On ne peut pas non plus envisager une purge immédiate des atouts. L'adversaire prendrait  de l'As, encaisserait la Dame de © et de surcroît donnerait une coupe à son partenaire. La seule solution est de différer la purge des atouts et de commencer par défausser les deux perdantes à © sur les ¨

 

  4 / - Ni de purge immédiate ni différée :

 

 

ª

10987

 

sud

ouest

nord

est

©

8432   

1 §*

X

-

-1¨

¨

2

2 ¨*

2 ©

-

-

§

8765               

2 ª*

-

3 ª

-

ª

52     


        N
     O      E
         S

ª

43         

4 ¨*

-

4 ª* 

-

©

ARDV9  

©

1075      

6 ª

-

-

¨

R103   

¨

9854   

 

 

 

 

§

DV10   

§

9432     

1 §* = Trèfle d'appel

2 ¨* = 23 PH et +  - forcing manche

2 ª* = couleur à ª

4 ¨* = interrogative à ¨

4 ª* = singleton ¨

 

ª

ARDV6            

 

©

6                      

¨

ADV76             

§

AR                

Après avoir entame Roi de ©

Ouest contre-attaque du  5  de ª.

Pas question de purger les atouts. On en a besoin pour couper les perdantes à ¨.

 En règle générale, on ne coupe pas de la main longue. Que l'on coupe les perdantes à § ou qu'on les défausse sur les atouts, c'est exactement la même chose

 

 

5 / - Purge différée :

 

 

ª

876

 

sud

ouest

nord

est

©

76543 

1 §*

-

1¨

-

¨

V432

2 ¨*

 

2 © *

-

§

4                  

2 ª*

-

3 ª

-

ª

54     


        N
    O      E
        S

ª

3      

4 §*

-

4 ©* 

-

©

RD109  

©

AV8    

6 ª

-

-

¨

765    

¨

R1098  

1 §* = Trèfle de Calabre

2 ¨* =23 PH et + - forcing manche

2 ©  = main nulle en PH

2 ª* = couleur à ª

4 ¨* = interrogative à ¨

4 ª* = singleton ¨

§

RDV5   

§

109876 

 

ª

ARDV1092         

 

©

2                      

¨

AD                

§

A32                   

Ouest entame du Roi de ©.

Est prend de l'As et contre-attaque le 3 de ª

Après avoir pris de l'As, Sud doit couper immédiatement les deux perdantes à §

As de § donc et  2 de § coupé,

Retour en main par la coupe d'un ©

coupe du dernier §

et, la main étant au mort, faire l'impasse au Roi de ¨.

Le mort de disposant plus d'entrées, on ne pourra plus la faire par la suite.

 

6 / - LE BON TIMING DU LAISSER PASSER

 

ª

A6

 

Sud joue 3 SA.

Entame 5 de ª

Le raisonnement peut paraître subtil si on limite le raisonnement à l'application aveugle de la règle de SEPT sans en avoir analysé les conséquences.
 Une minorité seulement  de joueurs se donne la peine de LIRE ce  5 de
ª

 

©

AQ10

¨

10842

§

RDV7

ª

RD752


              N
          O      E
              S

ª

V10

©

43

©

RV952

¨

DV3    

¨

96

§

982    

§

10543

 

ª

9843

 

©

876

¨

AR75

§

A6

Lecture (interprétation) de ce 5 :

-        - si le 2 apparaît en Est, la couleur ne peut être que 4ème. Que l'on laisse passer ou que l'on prenne immédiatement ne fait courir aucun risque

-        - si ce 2 est en Ouest alors l'on peut déduire  que la couleur est 5ème

Après avoir LU la longueur de la couleur, on passe à sa FORME :


A/-
la couleur ne forme ni SEQUENCE ni SEQUENCE CREUSE. Avec RDV52 ou RD1052, l'entame du Roi est la plus logique. (à moins d'avoir à faire à un plaisantin),

B/- si elle ne forme pas une SEQUENCE, il évident que la main d'Est détient deux honneurs.


Que va-t-il arriver par conséquent si on laisse passer ?  Est prend du Valet  et insiste avec le 10.

L' As  du mort fait la levée mais la couleur d'Ouest est désormais affranchie.  Ce laisser passer incongru condamne le contrat.

Alors, voyons une autre solution :

- si Est détient V102                  Ouest détient RD75        = pas de danger la couleur est 4ème

- si Est détient V10 secs            Ouest détient RD752      = la couleur est 5ème

- Sud détient 9843. Le 9 est la carte clé . Si Ouest prend le 10, il  affranchit le 9. .           

 La solution gagnante est de PRENDRE immédiatement  pour amener :

 

ª

6

 

©

AQ10

¨

10842

§

RDV7

ª

RD72


             N
         O      E
             S

ª

10

©

43

©

RV952

¨

DV3    

¨

96

§

982    

§

10543

 

ª

984

 

©

876

¨

AR75

§

A6

Après avoir encaissé les §, Sud  passe à l'affranchissement des ¨. Ouest prend la main avec la Dame de ¨  Que peut-il continuer ?  Le diagramme est devenu :

 

 

ª

6

 

©

AQ10

¨

10

§

 

ª

RD72


            N
        O      E
            S

ª

10

©

4

©

RV52

¨

    

¨

 

§

   

§

 

 

ª

984

 

©

8

¨

5

§

 

 

Il sort de sa main en jouant le 4 de ©,. Sud fournit le 10 et Est prend du Valet. Ne pouvant pas continuer © pour ne pas tomber dans la fourchette AD, il continue du 10 de ª.

-        - Si Ouest respecte ce 10,  au tour suivant Est tombera dans la fourchette AD

-        - Si Ouest prend ce 10, le diagramme deviendra  

 

ª

 

 

©

AD

¨

10

§

 

ª

D72


              N
          O      E
              S

ª

 

©

 

©

R52

¨

    

¨

 

§

   

§

 

 

ª

98

 

©

 

¨

5

§

 

 

Ouest ne peut que tirer la Dame de ª et libérer ainsi  le 9.  Comme quoi, toute règle a son exception.

 

7 / - Règle de 7 ou  non ?

 

ª

A6

 

Sud joue 3 SA.
Entame 5 de
ª
Il ne faut pas se limiter à une application automatique de la règle de SEPT.
Il faut analyser la situation afin de voir si on doit y déroger ou non.
Peu nombreux sont les joueurs qui se donnent la  peine de lire correctement ce  5 de
ª
 

©

AQ10

¨

10842

§

RDV7

ª

RD752


       N
   O      E
       S

ª

V10

©

43

©

RV952

¨

DV3    

¨

96

§

982    

§

10543

 

ª

9843

 

©

876

¨

AR75

§

A6

 Sud prend immédiatement. Encaisse ses  4 §.  Tire  As et Roi de ¨ pour amener

 

ª

6

 

.  

 

©

AQ10

¨

108

§

 

ª

RD7


        N
    O      E
        S

ª

10

©

43

©

RV952

¨

D    

¨

 

§

    

§

 

 

ª

984

 

©

87

¨

7

§

 

La continuation du 7 de ¨ remet  Ouest en main. Il encaisse RD de ª et contre-attaque le 4 de ©.Sud réalise 9 levées contre toute défense

 

8 / - PRENDRE IMMEDIATEMENT OU LAISSER PASSER ?

 

ª

543

 

Sud joue 3 SA
Entame 2 de
§ en 4ème meilleure.
Déduction : le 2 indique une couleur 4ème
Levées immédiates  =  8
1
§, 2 ª, 2 ©, 3 ¨
La 9ème sera trouvée à
©  en jouant petit vers le Valet ou  le 10.
Prendre immédiatement par conséquent. Débloquer Roi et Dame de
¨ et joue enfin le 3 de ©
 vers le Valet ou le 10 (ad libitum).

©

V102

¨

A543

§

765

ª

D98    


         N
      O      E
          S

ª

V1072  

©

D76    

©

985  

¨

V72    

¨

10986

§

RD62   

§

V10 

 

ª

AR6

 

©

AR43

¨

RD 

§

A984


9 / - PRENDRE OU LAISSER -PASSER ?  REGLE DE SEPT 

 

ª

A103

 

sud

ouest

nord

est

©

AQ109

1 §

1 ¨

2 ¨*

-

¨

842

2 SA 

-

3 SA

-

§

RV10

-

-

 

 

ª

875    


        N
    O      E
        S

ª

D92  

Entame Roi de ¨Carreau.        L'intervention à 1 ¨, laisse supposer une couleur au moins 5ème en Ouest.
Le seul problème  est de savoir le nombre de fois qu'il faut laisser passer.

©

R3     

©

V652  

¨

RDV109 

¨

63

§

982    

§

D543 

 

ª

RV4

 

©

874

¨

A75

§

A654

L'application très stricte de la  REGLE DE 7,  mène à la conclusion qu'il suffit de laisser passer une fois ( 7-6 = 1)
En poussant le raisonnement un  peu plus loin, la possibilité d'une intervention dans une couleur 4ème n'est pas à exclure. Si tel est le  cas, il y a  3 cartes à
¨ en Est.
En cas d'échec des impasses, la main sera toujours en Est qui ne manquera pas de rejouer
¨ tant qu'il peut.
Par  conséquent, il faut LAISSER PASSER  jusqu'à  ce que l'As  soit devenu "chauve".
On ne concédera  ainsi que  2
¨ , 1 ©  et 1 § = 4 levées.

10 / - PRENDRE OU LAISSER PASSER  -  ELIMINATION - REMISE EN MAIN
Par ELIMINATION on entend la technique qui consiste à dépouiller un adversaire des couleurs latérales dont il dispose pour l'obliger ensuite à tomber dans une fourchette, (ou en coupe et défausse selon le contrat joué, ou encore pour la mise en place d'un squeeze, etc.

 

ª

987 

 

sud

ouest

nord

est

©

1065

2 §*

2¨

-

-

¨

842

3 SA

-

-

§

10643

2 §* = Albarran

Entame: Roi de ¨. Sud paraît  "cuit". Pour réaliser la 9ème levée, il doit jouer ©  de sa main. Ouest prend du Roi de © et  encaisse ses 4 ¨ pour une levée de chute.

Et pourtant, telles qu'elles sont les cartes, le contrat est sur table.

ª

V106   


       N
   O      E
       S

ª

5432

©

R3     

©

V652  

¨

RDV109 

¨

63

§

V52    

§

987 

 

ª

ARD

 

©

ADV9

¨

A75

§

ARD

On laisse passer une seule fois pour conserver le 7 de ¨ bien au chaud.  On prend de l'As au 2ème tour, on élimine les ª et les § pour arriver pour arriver au diagramme suivant 

   

 

ª

-

 

 

©

1065

¨

8

§

10

ª

-   


          N
      O      E
          S

ª

5

©

R3     

©

V652  

¨

DV10 

¨

-

§

-    

§

 

ª

-

 

©

ADV9

¨

7

§

-

Après cette élimination, on  met Ouest en main  avec  le 7 de ¨ Il encaisse bien entendu DV10 de ¨, mais le diagramme est devenu  :

 

 

ª

-

 

 

Ouest est obligé de tomber dans la fourchette AD.

 Si  toute  règle  a ses   exceptions, il y a des exceptions qui donnent lieu à d'autres exceptions et ainsi de suite. Il est opportun de s'en souvenir.

 

 

©

10

¨

-

§

10

ª

-   


           N
      O      E
          S

ª

 

©

R3     

©

V6

¨

-

¨

-

§

-    

§

 

ª

-

 

©

AD

¨

-

§

-

 

 

11 / - UN PEU DE PSYCHOLOGIE       

 

ª

D

 

Sud joue 3 SA
Entame  6 de
ª
Sur la Dame, Est fournit le 7.
Si Sud fournit une petite carte, il permettra à Est de déceler la bonne tenue à
ª et de switcher © dès qu'il reprendra la main. Or le 10 de ª ne sert à rien. Le fournir sur la Dame peut faire croire que le déclarant est court à ª et inciter Est à insister à ª. S'il se laisse prendre, tant mieux, sinon tant pis .

©

10762

¨

AV6

§

A10643

ª

R9864  


N
O      E
S

ª

V75

©

RV4    

©

A965

¨

94     

¨

10832

§

R52    

§

D7

 

ª

A1032

 

©

D3

¨

RD75

§

V98

 
 

12 / - UN GRAND  PSYCHOLOGUE EN ACTION : LE COUP D'EDWARD MAYER.              

 

ª

52

 

Sud joue 3 SA

Entame 6 de ª, le 10 en Est.

Si Sud prend du Valet , le coup est fini avant de commencer car Ouest connaît maintenant la place du Roi de ª et attendra qu'Est reprenne la main et le prendre en fourchette.

Si Sud prend du Roi, Ouest peut se tromper sur la place du Valet. Il ne peut pas tirer l'As et la Dame, pour ne pas libérer un 9 si Sud détient R982.

©

R987   

¨

876

§

AR43  

ª

AD763  


       N
   O      E
       S

ª

1084  

©

432  

©

AV1063  

¨

D3     

¨

R42   

§

V72    

§

109 

 

ª

RV9

 

©

D

¨

AV1095

§

D865

Le piège semble grossier et il l'est… mais seulement en paroles. Dans ce cas bien précis  il a bien fonctionné. En main avec la Dame de ¨, Ouest s'est trompé de retour en jouant le 3 de pique pour le Valet qu'il croyait en Est. Il est difficile, même à des  joueurs aguerris, de déceler à coup sûr un piège soit-il très élémentaire.

 

13 / - CHOIX DE LA BONNE COULEUR POUR UNE IMPASSE : un coup amusant d'il y a quelques années.  

 

ª

52

 

 Sud joue 3 SA.

Entame 3 de ª pour le Valet et l' As. Sud doit surtout éviter de prendre de la Dame ou du Roi. En défense avec des honneurs équivalents, on commence par fournir le plus bas. Ouest peut croire que le Valet provienne de DV ou RDV. Mais le  piège n'est pas là. Pour éviter la chute Il faut empêcher l'adversaire de toucher aux ©.  Sud a 8  levées immédiates : 3 à ª  et  5 à ¨,   La 9ème ... voir ci-après :

©

V102    

¨

DV76

§

R762

ª

10863  


        N
    O      E
         S     

ª

V74  

©

AD65   

©

R8743  

¨

109    

¨

32   

§

D83    

§

A109 

 

ª

ARD9

 

©

9  

¨

AR854

§

V54

 La 9ème  risque de ne jamais être réalisée si l'adversaire touche aux ©  Il suffit donc pour l'en dissuader de toucher aux © soi-même en faisant croire que l'on veut exploiter la couleur. Après l'As de ª, Sud rejoint  le mort avec le Valet de ¨. et avance le 2 de © Est, n'ayant  aucune raison de mettre le Roi, fournit le 3.

Sud, sans faire de cinéma, fournit le 9. Ouest prend de la Dame, réfléchit un instant et hop là le 6 de ª.

Sud s'empressa alors de rentrer son foin et  ne mit pas son grain de sel dans la discussion ornithologique des adversaires. Jamais la galerie n'avait tant ris. Et il y avait du beau monde au balcon !

 

14 / - COUPLER LE LAISSER PASSER ET UN JEU D' ELIMINATION 

 

ª

V10

 

sud

ouest

nord

est

©

ARV9    

1¨*

1 SA *

X

-

¨

ARV

-

2 © **

X

-

§

10762            

-

2 ª

3 ª*

-

ª

D98653 


        N
    O      E
        S

ª

A7        

3 SA

-

-

©

 

©

108762     

-

-

 

 

¨

107652

¨

984    

1¨*        = 12/15  avec ou sans ¨

1 SA *     = Sans Atout comique

2© **      = silence ! on tourne

3 ª*       =  fin des plaisanteries

§

R8     

§

953    

 

ª

R42              

 

©

D543              

¨

D3                

§

ADV4              

 

Dans les années '60/70, les méthodes étaient des plus variées ce qui donnait au Bridge un attrait tout particulier vu que chacun pouvait donner libre cours à sa fantasia. Les trèfles proliféraient en rase campagne mais il ne s'agissait que de méthodes primaires préconisant d'annoncer d'abord le nombre de PH et ensuite... si l'adversaire en laissait le temps, de nommer la couleur longue, et cetera. L'ouverture d'un carreau par exemple promettait 12/15 PH avec ou sans carreau. Dès la moindre intervention, on ne savait plus quoi dire. Un peu comme dans la donne ci-dessus.

Sans trop prolonger l'histoire, disons que les N/S ont atterri à 3 SA.
 

Ouest entame du 6 de ª, pour le 10, l'As et le 4 en Sud. Est insiste avec le 7. Sud  fournit le 2.

Ouest prend et insiste du 3. Sud regrette de ne pas avoir demandé  le contrat de 4 © qui aurait  rapporté  onze levées. S'il avait poussé son raisonnement un peu plus loin, il aurait conservé l'espoir qu'en cas de mauvaise répartition des atouts le contrat de 4 © n'aurait pas été une promenade de banlieue.

Et pour clôturer le tout, Sud s'empresse de faire l'impasse au Roi de § et de chuter son contrat. Impasse inutile et dangereuse comme on peut constater. Il y a dans la ligne N/S 31 PH, il en reste 9 chez les adversaires et Est en a montré 4 avec l'As de ª.  Si on place dans sa main le  Roi de §, il n'en reste que 2 en Ouest. Peu probable.

Il faut donc commencer par éliminer les couleurs latérales et ensuite remettre Ouest en main avec le 4 ª. Il réalise ses trois levées mais plonge ensuite dans la fourchette AD de § en Sud : 

 

 

ª

-

 

 Sud élimine les © et  les ¨ de manière à être en main à la 8ème levée (Dame de ©).
On remet Ouest en main en jouant le 4 de ª.

Après avoir encaissé ses trois levées, Ouest doit rejouer dans la fourchette AD.
 

©

-    

¨

-

§

10762            

ª

D98 


N
O      E
S

ª

-        

©

 

©

10     

¨

-

¨

  

§

R8     

§

953    

 

ª

4              

 

©

-

¨

-                

§

ADV4              

 

retour